10/06/2010

Le château de Hodoumont

HODOUMONT

 

 

 

soree 093

 

soree 088

Perdu dans les campagnes du Condroz, bordé par un ruisseau au nom bien de chez nous, la Flemme, le domaine d’Hodoumont est à lui seul une entité. Il est comme jadis un lieu de vie indépendant du village de Jallet dont il dépend officiellement. Le château est posé dans un vallonnement, sur une butte qui domine un grand étang aux extrémités arrondies. L’accès à la demeure s’effectue en gravissant une légère pente bordée de quelques tilleuls imposants et de piliers sommés d’urnes couvertes du meilleur effet. Une drève prolonge l’effet de perspective quand on tourne le dos aux bâtiments. Grâce aux dépendances du XVIIIe siècle et à leurs toitures à la Mansard, Hodoumont profite d’une cour intérieure très délicate, non fermée en totalité. Mais le logis est bien plus ancien. Il fut construit sans doute dès le début du XIVe siècle en forme de donjon carré haut et puissant, aux murs épais de deux mètres. Le tout est édifié en pierre calcaire. La pierre calcaire unifie la presque totalité des édifices, exception faite des communs. Dans le fil du temps, on lui ajouta des éléments de défense comme les six tours d’angle ornées de plinthes biseautées que l’on trouve à part égale entre le château et la ferme fortifiée attenante. La résidence des maîtres fut améliorée à l’aube du XVIIe siècle. Le donjon compte quatre niveaux posés sur de hautes caves où l’on voit des voûtes en berceau. Une bretèche subsiste sur la face sud. La tour possède une corniche de pierre posée sur des corbeaux en quart-de-rond; elle est augmentée d’une autre corniche en bois. La toiture à croupes et à coyaux de cette tour est couverte d’ardoises. Vers 1612, semble-t-il, le château fut agrandi du logis longitudinal que l’on voit toujours. Il sera encore amélioré et agrandi en un double corps dans le courant du XVIIIe siècle. La maison court sur cinq travées dont deux sont inscrites dans le donjon. Sur le côté entre les deux tours d’angle arrondies, on voit quatre travées de hauteurs dégressives posées sur les caves qu’illuminent de petits jours carrés. Vers l’étang, la bâtisse file sur sept travées dont une sert d’accès vers le parc grâce à un escalier fort élégant ... lire la suite

 

 

10:00 Écrit par Le Photoneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chateau |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.