12/09/2012

Les flamants roses, c'est comme les c.......

Capture01.JPG

Les flamants constituent la famille des phoenicoptéridés. On a récemment découvert qu’ils sont assez proches parents des anatidés, par une ressemblance au niveau des protéines du sang.

 

Deux éléments sont particulièrement dignes d'intérêt: d'une part le plumage et d'autre part le bec arqué et démesurément grand.

Le plumage rose des flamants peut parfois se rapprocher du rouge ou au contraire pâlir pour devenir presque blanc. Cette coloration dépend étroitement de leur régime alimentaire : les flamants (tout comme les ibis rouges) se teintent de rose plus ou moins prononcé grâce aux pigments contenus dans leur nourriture.

IMG_4876C.jpg

 

L'adaptation du bec des flamants à la capture de petits animaux dans les fonds marécageux est remarquable. Avec ses mandibules garnies de lamelles cornées, ce bec crochu, tout à fait insolite, constitue un réel filtre portatif. En barbotant, les flamants roses retournent la tête sur le fond de telle façon que la mandibule supérieure soit en dessous. Par la mandibule inférieure, ils poussent la vase et les animalcules à l'intérieur du bec. La frange filtre l'eau repoussée par une langue charnue très sensible qui retient les particules comestibles.

 

IMG_4880C.jpg

Les flamants roses vivent en colonies nombreuses pouvant réunir plusieurs dizaines de milliers d'oiseaux. Leur habitat est étroitement lié aux vastes étendues humides, dans les lagunes, au bord de certains lacs d’Afrique ou du sud-ouest de l'Europe. On trouve également trois espèces de flamants roses dans les Andes, en Bolivie et au Chili.

 

A l'époque de la reproduction, le flamant bâtit un dôme de boue au sommet duquel la femelle pond un seul oeuf, qu'elle couve en s'installant à califourchon sur le monticule.

 

Ce flamant américain est appelé Flamant de Cuba ou  "flamant des Caraïbes" en raison de sa distribution géographique. Quatre colonies principales sont répertoriées : au Mexique, à Cuba, aux Bahamas et dans les Antilles néerlandaises. On y dénombre approximativement

90 000 oiseaux. Dans les îles Galapagos, une population très isolée ne compte que 500 individus.

Avec son profil classique, sa coloration très prononcée, c'est le plus grand des phoenicoptéridés. Les femelles sont plus petites que les mâles et possèdent des jambes plus courtes.

 

Le flamant, comme les autres oiseaux, se repose fréquemment sur une patte et se lisse les plumes. L'instinct le pousse à accomplir ce geste parce que son vol dépend de la bonne qualité de l'ensemble de son plumage.

 

IMG_4494C.jpg

Il se débarrasse de la saleté et des parasites, ordonne ses plumes et les sèche. Le lissage s'effectue de deux façons, soit en caressant doucement le plumage à l'aide du bec fermé, soit en passant chaque plume entre les deux parties du bec. Il s'agit d'un travail de longue haleine !

La glande uropygienne, située sous le croupion, secrète une substance huileuse dont l'oiseau s'enduit les plumes pour en renforcer l'imperméabilité. Le lissage est une activité essentielle à laquelle il consacre beaucoup de temps.

10:00 Écrit par Le Photoneur dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ils sont bien roses ceux -ci... belle journée. Amicalement

Écrit par : patriarch | `2012-09-12 à 10.16:01`

Les commentaires sont fermés.