25/08/2014

Vu sur http://positivr.fr

 A bord de son bateau, Tom Satre gagne sa vie en faisant découvrir aux touristes la vie marine de l’Alaska.

En effet, la région est célèbre pour pouvoir y découvrir des baleines, des dauphins, et beaucoup d’autres mammifères marins.

Lors d’une sortie en mer avec sa famille, Tom a fait une rencontre à laquelle il ne s’attendait certainement pas.

Voici le bateau de Tom, l’Alaska Quest.

alaska-sauvetage-rennes-01

Lors d’une sortie en mer, à 2km de la cote, Tom et ses proches ont aperçu quelque chose d’étrange dans l’eau.

alaska-sauvetage-rennes-02

Un groupe de rennes entrain de nager, au bord de l’épuisement… s’approchant du bateau. S’aidant d’un lasso, Tom et les autres personnes présentes ont entrepris de sortir les animaux de l’eau glaciale.

alaska-sauvetage-rennes-03

Chaque renne pesant en moyenne 40kg, la tâche n’a pas été évident. Mais ils ont réussi à les remonter sur le pont. Les animaux étaient si fatigués qu’ils n’étaient plus capables de se lever.

alaska-sauvetage-rennes-04

Pouvoir se vanter d’avoir pêcher des rennes en pleine mer n’est pas quelque chose qui doit arriver tous les jours.

alaska-sauvetage-rennes-05

Un sauvetage qui se finit bien, puisque Tom et sa famille ont ramené les animaux sur la côte.

alaska-sauvetage-rennes-06

Et les ont fait regagner le sol… tant bien que mal.

alaska-sauvetage-rennes-07

Ravis de retrouver la terre ferme, certains ont même trouvé la force de se relever pour faire quelques pas.

alaska-sauvetage-rennes-08

Et une dernière photo de famille pour immortaliser ce moment incroyable !

alaska-sauvetage-rennes-09

Qu’est-ce que pouvaient bien faire ces rennes si loin de la côte ? C’est un véritable mystère.

Néanmoins ils ont la chance de trouver sur leur chemin la famille Satre qui a réalisé un sauvetage incroyable pour ces animaux.

Un grand bravo à eux ! Nul doute que ces rennes ne repartirons pas se baigner de si tôt !

10:01 Écrit par Le Photoneur dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.