17/07/2007

Vieilles Photos (04)

Hommage à George Rodger

Dans la famille des photojournalistes, George Rodger est un vrai pionnier. Sa destinée aurait été sans doute toute autre, s'il n'avait, à 20 ans, croisé un piètre dessinateur du Baltimore Sun qui illustra ses premiers écrits sur l'Inde.
Il décida alors d'illustrer lui-même ses histoires en faisant de la photo. Nous sommes alors en 1940. Et c'est comme photographe free-lance que le magazine Life lui propose de couvrir la guerre en Europe.
Entre les deux, il travaille pour la BBC, engagé comme photographe de plateau et de portraits pour The Listener, suivi d'un bref passage à l'agence «Black Star».
Parmi ses photos les plus célèbres, celles du Blitz, les bombardements sur Londres survenus dès septembre 1940. Celles d'un périple de 160 000 km qu'il effectue en 2 ans, du Cameroun français où avancent les Forces françaises libres, jusqu'en Birmanie.
Pour montrer aux Américains, lecteurs de Life, comment on résiste aux Allemands, aux Italiens, aux Japonais et au gouvernement de Vichy.
Celles enfin, qui allaient montrer au monde ce que certains preuve à l'appui osent encore nier, celles du camp de la mort de Bergen-Belsen. Le choc est si violent, qu'il ne photographiera plus jamais la guerre.
 

Londres 1944 : la photo «emblème du Blitz». Retrospective Rodger jusqu'au 17 déc., Maison Doisneau, 1 rue de la Division du Gal-Leclerc, Gentilly.

Heureusement, son amour du monde, sa curiosité et sa passion le mèneront dans des contrées plus pacifiques, dont le pays des Noubas de Korongo, dans la région du Kordofan, au Sud Soudan. Ses photos, les premières à ce jour, sont devenues légendaires.
De Life qu'il quittera sans regret en 1947, il contribue activement à la création de l'agence Magnum (en clin d'oeil aux bouteilles de champagne !) avec Robert Capa, David «Chim» Seymour, Henri Cartier-Bresson, Maria Eisner, William et Rita Vandivert, que ces derniers quitteront assez vite.

1944, Paris. George Rodger, photographié par Henri Cartier-Bresson lors du défilé de la victoire du Général De Gaulle.

Une agence de photos qui appartiendrait aux photographes eux-mêmes, et qui devait leur assurer indépendance financière et éditoriale. Ils seraient libres de choisir leurs sujets.
George Rodger est mort à l'âge de 87 ans en 1995.

 

 

 

TCHAD 1940 - 1941

Les Haoussas du Tchad font une démonstration de leurs talents de cavaliers dans une superbe «fantasia» riche en prouesses militaires.
Après avoir couvert le Blitz, à Londres, il est parti au Moyen-Orient pour suivre l'avancée des Forces Françaises Libres de De Gaulle.

vieilles photos 03

 

 

1949, KORDOFAN, SUD DU SOUDAN.

L'une de ses plus célèbres images : le lutteur de la tribu des Noubas de Korongo porté en triomphe après un combat.
Rodger a toujours mis l'accent sur les qualités humaines fondamentales des hommes.

 vieilles photos 04

10:30 Écrit par Le Photoneur dans Hommage, Vieilles Photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hommage |  Facebook |